Accord favorable pour ce projet de ravalement situé en secteur sauvegardé de la commune d’Orléans. Demande de label de la Fondation du Patrimoine Français en cours pour ce bâti du XVIII ème.

Lors de la réunion de chantier avec les Architectes des Bâtiments de France et la Métropole, nous avons traité essentiellement un point important concernant la labellisation. Celui de “La Conservation”, en majorité, des menuiserie bois existantes de type gueule de loup ainsi que celles a petits bois et carreaux du 18ème siècle.

En effet 90% des menuiseries étant conservées et restaurées, cela implique un travail d’orfèvre en atelier en commençant par la dépose des joints et des carreaux, en passant par l’hydrogommage puis le remplacement et restauration de certaines pièces en bois détériorées, etc… Toutes ces manipulations seront réalisées dans le respect total de conservation du patrimoine.

Concernant le Bâtiment un piquetage de l’ensemble des enduits et sablage des pierres coté cour et coté rue, certaines pierres de tailles remplacées notamment la corniche coté cour, remplacement des volets coté cour et conservation et restauration de ceux coté rue.

Intervenants : Meunier Frères, CD BAT, Illico Travaux

Définition du ravalement

Le ravalement au titre de la campagne de ravalement de la Ville, s’entend par le retour, ou le maintien à un état historique de la façade. Une expertise patrimoniale de chaque façade est réalisée afin de guider la restauration à son état historique. A cette occasion tous travaux réalisés sans autorisation d’urbanisme et non conformes devront être repris.

La subvention

La subvention de la ville d’Orléans peut-être égale à 30% du montant H.T des travaux et honoraires de maîtrise d’œuvre compris. Elle est versée une fois les travaux réalisés, jugés conformes par l’Architecte des Bâtiments de France et les factures acquittées.

La Fondation du Patrimoine

Avec le label de la Fondation du Patrimoine, les propriétaires peuvent déduire de leur revenu global imposable :
• 50 % du montant TTC des travaux de restauration ;
• 100 % du montant TTC des travaux de restauration lorsque ceux-ci ont obtenu au moins 20 % de subventions publiques et de la Fondation du Patrimoine.

Le montant défiscalisable est calculé net de subventions.

Tous les travaux réalisés sur l’extérieur du bâtiment sont éligibles : toitures (couvertures et charpentes), façades, huisseries, menuiseries extérieures, etc. ayant reçu un avis favorable de l’Architecte des Bâtiments de France.